AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion    



Partagez | 
 

 Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
koen
BarJot accro
BarJot accro
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 50
Localisation : saint pierre lion
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Mer 5 Sep - 5:50

vu que je n'ai pas trouvé le Croatia Trophy dans "compétitions" je vous le case ici
petit compte rendu d'une semaine de fou
les fautes de frappe, je m'en fous, j'espère que vous êtes du même avis
le fautes de français... ben suis flamand donc c'est normal
lol!

Avril 2012. Je surfe le net pour voir s’il y a des potes qui participent au Croatia Trophy. Juste pour voir... Parfois il y a des surprises ; je trouve mon nom sur la liste des participants, comme copilote de Thierry dans son Troll jaune. Tiens, pourtant je suis au courant de rien... Etrange. Le lendemain un coup de fil de mon ami Thierry-le-Troll. Si j’ai envie de participer au Croatia Trophy en mai comme copilote...
Vu que j’ai détruit mon Toyota orange l’été dernier dans une figure libre non prévue pendant une sortie familiale (le recovery : http://www.youtube.com/watch?v=gFf-rWs0diU ) j’accepte. La même semaine un coup de fil d’un autre pote, Pieter, si j’ai bien mon permis poids lourd en ordre ? Je lui répond que oui et me voilà deuxième chauffeur du camion d’Offroadterror qui transportera 4 véhicules participant au Croatia Trophy. La dernière fois que j’avais conduit un 40 tonnes, ce fût pendant mon service militaire, lorsque j’ai passé ce permis... en 1992. Mais bon, c’est un peu comme le vélo, ça ne s’oublie pas. Ca ira moins vite qu’en voiture mais l’aventure commencera un jour plus tôt.
Nous sommes accompagnés par Mark, photographe de presse et son père pour le voyage. Pieter roule la première partie et je reprend aux alentours de Frankfurt, sur le tronçon d’autoroute qui ressemble à un montagne russe grandeur nature. Ca tourne, ça monte et ça descend. Mais bon, le MAN c’est le nec plus ultra et se conduit au petit doigt.
Le voyage se passe sans trop de problèmes. Enfin, il y en a quelques-uns aux frontières, des problèmes. A la frontière Autriche-Slovénie je descend coté chauffeur, les autres coté passager. Je file les 4 cartes d’identité au douanier qui me demande où sont les autres. Pieter et Mark arrivent en rigolant et je comprend qu’ils ont été pisser contre le batiment du dit douanier. Le blème c’est que le père de Mark a toujours besoin d’un peu plus de temps et que notre douanier s’impatiente. Nous sommes pliés mais je peux quand-même difficilement lui dire que le quatrième est en train de pisser contre son bureau. Enfin, le paternel fait surface juste à temps, le douanier nous rend nos papiers et on se barre en rigolant. C’est à la frontière Slovénie/Croatie que ça se corse un peu.
Pour sortir de la Slovénie aucun problème. Entrer en Croatie par contre, pas du gâteau… Il faut passer par un quai de chargement, histoire qu’en cas de contrôle approfondi le douaniers ont accès facile. Sur ce quai une drôle d’imitation d’un douanier. Sale, uniforme en désordre, s’appuie contre un poteau… Je lui demande en anglais s’il veut les papiers du camion et du chargement et comee seule réponse je reçois un geste genre « m’en fous ». Je lui souhaite encore une vie minable (en néerlandais, pas de risque qu’il comprenne) et continue vers la barrière ouverte et la Croatie. Seulement, juste avant la barrière il y a encore un ‘kot’ de douanier avec une femme qui plonge sur le téléphone comme on passe. Heureusement que le MAN a de bons freins car j’avais pris de l’élan pour la pente qui nous attend et la barrière s’abaisse devant nous. Merde… 30 secondes plus tard une Mitsubishi Pajero, 5 hommes armés jusqu’aux dents à bord s’arrête à coté de nous. Re-merde... Les rambo comprennent vite qu’il n’y ait aucun danger et disparraîssent.
Je descend pour demander quel est le problème et madame la douanière me répond dans un mélange d’allemand et d’anglais, dans sa cabine perchée, que j’avas qu’à me conformer aux injonctions de son collègue au quai de chargement. Je répond que le clochard en uniforme n’a pas été foutu de me demander ou de me dire quoi que ce soit et que par conséquent j’ai continué ma route. Pieter qui se rend compte que je vais lui dire ce que j’en pense à cette conasse me fout les papiers du camion et de tout ce qu’il contient dans les mains et me dit d’aller donner sa au dragon dans sa tour. Faut savoir que son bureau est conçu pour être à la même hauteur d’une cabine de camion moderne. Haut donc. Mais le camion est devant la barrière et je suis à pied en bas. Elle me laisse monter pour que je lui donne les papiers et me renvoie en bas. Semble qu’elle aime dominer d’en haut là... Elle me pose encore deux-trois question mais je ne répond pas. Elle me demande pourquoi je ne répond pas et je lui explique gentillement que je n’aime pas son petit jeu de rapport de forces et qu’elle n’a qu’à me laisser monter oudescendre parmi nous. Deux minutes après elle est en bas.
Si c’est mon camion ? Non madame. A qui il est alors ce camion ? C’est marqué dans les papiers que je vous ai donné et en lettres d’un mètre sur le flanc du camion madame. Si je connais le propriétaire du camion ? Non madame. Mais je suis quand –même chauffeur de ce camion ? Non madame je suis flic et je conduis ce camion gratos pour arriver à une destination commune. Comment flic ? Oui madame, un peut comme vous, imbécile armé en uniforme et avec képi mais nettement moins coincé et pas aussi pénible. Elle semble pas avoir aimé car elle remonte dans sa cabane... pour refaire surface un quart d’hure plus tard. Et qu’est-ce qu’il y a dans ce camion ? Des voitures, des pièces pour ces voitures, une moto et du matériel. Et qu’est-ce qu’ils valent ces voitures ? Il y a deux Defender et deux Jeep madame. Pour moi ça ne vaut même pas le prix de la féraille madame. Les autres savent pas s’ils doivent rouler par terre de rire ou craindre passer leur semaine de vacances au cachot. Elle nous dit qu’elle doit connaître la valeur du chargement pour les taxes. Je lui retorque que ces véhicules sont immatriculés en Belgique et que par conséquent ils ressortiront du pays après le CT. Ca veut dire que nous devons pas payer de taxes. Puis elle veut savoir ce que valent les pièces. Je lui explique que ce sont toutes des pièces d’occasion qui ne valent doonc rien non plus. Du coup elle veut que nous ouvrons les camions pour voir le contenu. Pieter prend les clés et nous ouvrons le camion. Madame prend presque une roue de secours sur le coin de la tronche. Sur ce elle décide qu’il est trop dangereux, qu’il y a trop de bordel dedans et qu’on doit tout décharger. Camion et remorque. Là Pieter monte dans la remorque, grimpe sur les voitures et les pièces et lui montre pièces de rechange, coffres de matériel, outils, etc. Madame toujours pas content. Nous devons décharger. J’en ai marre. Si madame veut contrôler le contenu du camion, elle n’a qu’à mettre autre chose que ses talons et sa jujupe et grimper elle-même dans le contianer ou demander à son collègue imbécile du quai de chargement de faire son boulot correctement ou de contrôler quelqu’un d’autre au lieu d’emmerder son monde, qu’en 20 ans de police j’avais jamais vu autant de mauvaise volonté, qu’elle sait très bien que totu est en ordre et qu’elle commence à m’agaçer avce ses question imbéciles. Qu’elle n’a qu’à remonter dans son bureau et appeler son chef pendant que je contacte mon ambassade. Je crois que j’ai fini de lui dire d’en profiter vu que l’an prochain ils feront parti de la CE et que par conséquent elle pouvait aller emmerder son monde au bureau de chômage y ajoutant que j’espérais qu’elle tombe sur le pire des emmerdeurs au guichet quand elle se renseignera comment toucher son blé. Elle voit mauve, retourne dans son bureau et puis ... rien.
Un quart d’heure plus tard elle descend, nos papiers dans la main, nous les rend et nous souhaite avec une voix angélique un agréable séjour dans son pays. Comprenne qui peut. Nous remontons dans notre carrosse. Ce genre de truc se conduit en chaussettes et en m’installant bien dans mon siège je m’appuye avec le pied gauche sur mes godasses qui se trouvent par terre. Manque de bol, la commande du claxon (le gros) se trouve en dessous. ...PWAAAAAAP... Merde... Notre copine nous regarde d’un air douteux mais la barrière reste ouverte... ouf... nous voilà en Croatie. Toute cette connerie nous a couté pas mal de temps. Je conduis encore un heure avant que Pieter reprend et je m’installe sur le lit supérieur. Je me réveillerai que sur place. Il est 4 heures du matin. Je me retourne et je ronfle jusque 8 heures. Pieter me réceille. On va bouger le camion pour décharger la remorque qu’on pourra garer pus loin. Les pilotes et leur assistance sont déjà là pour récupérer leur matériel. Je sors filer un coup de main. Il fait un temps splendide. La remorque est vite vidée et je jette mes affaires sur le Defender de Peter et Michel qui e véhiculent jusqu’au camp. Le camp... une prairie moins marécaguese que d’autres où 3 camions ont failli sombrer lorsqu’ils ont tenté de s’y installer. Nous laissons donc notre bahut sur le macadam et allons voir le spectacle. A gros renfort de V8 poussé jusqu’leur limiteur les camions sont dégagés. Onfait le tour du camp et allons voir des amis, le monde du 4x4 étant assez petit, nous trouverons bien de quoi manger quelque part.


votre serviteur



Pieter au volant



notre MAN



déchargeeeeeeez



on s'installe



ambiance et cotillons





gaaahaaaaaaaz




la suite.... euh... suivra lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/1313Racing
romain
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 1168
Age : 34
Localisation : 62
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Mer 5 Sep - 10:54

exellent!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a l'os
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 5903
Age : 37
Localisation : val d'oise (haravilliers)
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Mer 5 Sep - 11:04

top !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
braco
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 825
Age : 53
Localisation : ste marie aux mines 68160
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Mer 5 Sep - 11:06

de bien belle photos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
carlito
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 1605
Age : 28
Localisation : quelque part dans le 45
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Mer 5 Sep - 11:09

Que d'aventure trop cool cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
braco
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 825
Age : 53
Localisation : ste marie aux mines 68160
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Mer 5 Sep - 11:16

carlito a écrit:
Que d'aventure trop cool cheers

dans le genre de douaniers les suisses tiennent la palme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jcnappee
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 20209
Age : 50
Localisation : IDF (78)
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Mer 5 Sep - 15:52

koen...



land rover ....



?????


study


ah ben vi...



cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van_Chris
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 32
Localisation : Belgique ; Liège
Date d'inscription : 25/08/2009

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Mer 5 Sep - 16:20

Excellent je te vois déjà lui répondre aussi tranchant qu'une épée à ce dragon Laughing

T'a eu les pepettes hein des rambo ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier.
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 857
Age : 46
Localisation : 38 Isère
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Mer 5 Sep - 21:56

Merci pour ce super reportage et ces photos..... Encore bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
koen
BarJot accro
BarJot accro
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 50
Localisation : saint pierre lion
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 8:16

jcnappee... tu me cherches là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/1313Racing
jcnappee
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 20209
Age : 50
Localisation : IDF (78)
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 8:29

koen a écrit:
jcnappee... tu me cherches là?

heu...
comment dire...

virtuellement sans doute... lol! lol! lol!

mais bon, tu dois savoir que si justement je te cherche, c'est bien parce que j'ai fait, à ma mesure, exactement comme toi !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BOSS
Treuil-Service.com
Treuil-Service.com
avatar

Nombre de messages : 28783
Age : 62
Localisation : Oise
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 12:20

Moi, j'préfère comme ça lol!


_________________
  www.treuil-service.com .Pour vendre sur Internet, y a pas de règles mais faut les connaitre ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treuil-service.com En ligne
braco
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 825
Age : 53
Localisation : ste marie aux mines 68160
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 12:46

BOSS a écrit:
Moi, j'préfère comme ça lol!



en orange boss ça ce verras mieux lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BrunoM60
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 5822
Age : 47
Localisation : Oise
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 14:37

Excellent ton histoire de douaniere... ! j'me suis pissé dessus ! lol!

Sympa aussi tes photos Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
koen
BarJot accro
BarJot accro
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 50
Localisation : saint pierre lion
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 19:55

En début d’après midi, Axel, propriétaire du camion arrive en camping car.
Il nous demande pourquoi son camion est encore sur le tarmac. Nous lui expliquons que nous préférons que ce soit lui qui s’aventure sur le marécage seché qui a l’air d’une prairie. Deux minutes plus tard il arrive bien lancé mais se plante assez vite. Nous déchargeons les deux véhicules qui sont aussitôt attelés pour ressortir le camion. Puis ils sont attelés devant pour le tirer dans le bon sens. Gaz à donf, des kilos de boue qui volent en l’air et ... 3 mètres plus loin que la première tentative le MAN est sur les essieux. Euh... bon... finalement on est bien ici. Le MAN est au beau milieu du jeu de quilles à l’entrée du camp et c’est là qu’on s’installe. Normal. Tout va bien.
Nous passons notre journée en s’installant, en retrouvant des potes qu’on connait du Transilvania Adventure Trophy et autres Istra Challenge, retrouvailles qui pèsent parfois lourd sur ladite installation du camp, et en allant manger chez des équipes qui, eux, ont tout prévu.
En se promenant das le bivouac, la course à l’armement est la première chose qui saute à l’oeil. Là ou avant les plus fortunés arrivaient avec la voiture de course sur le plateau, aujourd’hui c’est l’explosion du luxe et des budgets. Transporteurs de voitures, camions ateliers/camping car, camping cars énormes avec plateau derrière pour les moins fortunés et pour les amateurs, un plateau derrière un 4x4 ‘routier’. Les choses ont bine changés depuis ma première aventure en 2006. Autre évolution, tout le monde installe un véritable camp privé ce qui est pas mal mais ce qui fout un peu l’ambiance en l’air. Là où tout le monde se retrouvait au repas du soir poour se raconter les imbécilités du jour ou d’autres mensonges la plupart vient chercher la bouffe et s’installe dans ‘son camp’... Dommage mais bon, là j’en profite également car je conduisais le camion d’Offroadterror, 4 voitures de course plus toute l’assistance à bord.
En y réfléchissant, demain c’est le prologue et toujours pas de trace de Thierry. J’appelle Nathalie, son sponsor et sa femme pour avoir des nouvelles. Elle me signale que Thierry est occupé sur la voiture et n’a pas le temps de venir au téléphone. Zen.... ôôôôôôôôhmmmmmmmm...
On loupera donc le prologue mais bon, Thierry vient pour tester la voiture et pas pour gagner donc on s’en fout. Quoique, si on loupe le prologue on démarre beau dernier dans la première étape. En sachant qu’après le passage d’une dizaine de véhicules les marécages deviennent de véritables cauchemards et qu’il faut être plus qu’idiot pour espérern encore faire un beau résultat, sans parler du fait que tu galères du début jusqu’à le fin (souvent bien avancé dans la nuit cette fin) je m’arrange pour courir dans la classe « aventure » plutôt qu’en « trophy ». Ca ne fera pas rire Thierry mais passer de sjournées à treuiller n’est pas vraiment un bon test pour un véhicule. Soit, pour le prologue je suis donc photographe.
Il se fait tard. Je vais vers le MAN pour aller dormir et je tombe sur Roeland dont j’ai fait la connaissance au TAT 2011. Il était copilote d’un BJ4/13BT. Il fait un drôle de tête et me signale que pour eux c’est déjà fini. Le moteur du buggy qu’il copilote n’a plus de pression d’huile. Ils voulaient fair evenir des potes avec un bloc de Belgique mais ça revient franchement cher, l’autre option c’est de plier bagage. Je lui dit qu’il y a une troisième option, trouver un 4.0HO ici et le monter cette nuit, tester pendant le prologue et le tour est joué. Il me demande si j’ai une baguette magique pour lui dégoter un bloc de Jeep dans cette brousse. Je lui répond en rigolant que oui. Gordan, Co-organisateur de ce qui fût l’Istra Challenge est ici comme participant. Il est garagiste/marchand/chipoteur spécialisé en 4x4. Et puisque à part aux States, nulle part ailleurs de par le monde il y a plus de Jeep qu’ici il doit bien y avoir un bloc 4.0HO dans son stock. Nous trouvons Gordan dans son campement au fin fond du bivouac et il vient voir le patient. Il déclare avoir 3 blocs qui feront l’affaire. Pour 500 balles son père en emènera un ici le lendemain matin (Gordan habite à quelques 250km de là où on se trouve). Marché conclu. Roeland retrouve le sourire. Ils sautent à 10 sur la voiture pour déposer le bloc histoire de pouvoir commencer le montage le lendemain matin. C’est la magie de ce genre d’évènements. Au milieu de nulle part, quand tu crois que tout est fini, il y a toujours une solution et des réparations qui prennent des jours car pénurie de pièces dans un garage de marque dans le monde civilisé sont effectués avec les moyens du bord, des pièces trouvées çà et là et beaucoup d’aide de potes que tu ignorais avoir. Moi ? Je dois boire 15 bières avant de pouvoir regagner mon camion pour faire dodo dans la cabine air conditionné. Pas mal, être chauffeur d’une équipe qui ne manque de rien.
Prologue
Axel, boss de Devic déménagements et proprio de ‘mon’ camion s’en va tester le magnifique Rubicon le matin. Il revient avec une bonne nouvelle, la suspension qu’ils viennent d ‘intsaller est au top. Par contre il y a aussi une moins bonne nouvelle à savoir que le moteur est HS. Pas de stress, Axel prend sa voiture de réserve, une Jeep JK préparé aux petits oignons, et se présente au prologue avec. Il y en a plein dans le camp qui rêvent un jour avoir une voiture de course comme le JK et qui ne l’auront jamais. Offroadterror l’utilise pour l’assistance sur le terrain et comme bagnolle de réserve. Enfin, Thierry est quelque part du coté de Munich donc je suis bel et bien photographe. J’arrange de pouvoir faire la route vers le prologue sur le toit du G orange d’un ami hollandais, je prend ma caméra, une bouteille d’eau et un chapeau contre le soleil. Il fait 30°.
Le terrain du prologue est un grand marécage entre deux collines. La classe Adventure passe sur le bord de la mer de boue, la classe Trophy la travers 4 fois dans la largeur. Spectacle assuré. Les concurrents sont lachés par 10 voitures dans une prairie un peu plus loin. C’est un sprint vers un entonnoir après quoi c’est chaqu’un pour soi. Le BJ4 (chassis unimog/moteur Corvette) assure le spectacle pendant... 2 minutes et 3 secondes. Puis il explose son moteur. Aie. Il y a des fous qui se rentrernt dedans pour passer le premier dans le marécage, aveuglés par quelques kilos de boue sur leur pare-brise. Puis ça monte sur les collines qu’il faut suivre en dévers. Evidemment il y a un concurrent qui est un chouia trop optimiste et qui y couche son defender90. Le pilote sort et demande de l’aide, les spectateurs ont une autre solution et poussent le def vers le bas. Trois tonneaux plus tard le def s’arrète, sur ses roues... Le copilote, lui, est un peu secoué par les évènements. Je me trouve près des photographes officiels dans le dernier morceau du marécage avant la sortie. Les concurrents prennent tous la même trace, bien profonde après quelques passages et beaucoup doivent se sauver au treuil. D’autres, 300 chevaux sous le capot passent les yeux fermés et pied au plancher ce qui a comme résultat qu’en sortant du marécage ils s’envolent littéralement en l’air. Csaba (que je connais du TAT) est dans le groupe suivant. Je dis à Maarten, photographe hollandais qu’il ferait mieux de reculer car connaissant Csaba il risque de prendre une toute autre trajectoire. Maarten reste où il est et après le passage de Csaba, pile là où Maarten se trouvait, je vois le photographe qui récupère ses affaire après s’être sauve en faisant un saut qui aurait pu gagner les jeux olympiques. Nous sommes morts de rire, Maarten un peu moins.
Il y en a une autre qui ne rigole pas trop. Nati, photographe du team israelien (sisi, et vous trouvez que c’est trop loin ?), ne sait pas ou se foutre, tellement ses chevilles sont attaques par les ronces et les insectes. Elle a un jeans moulant (pas mal du tout) pas vraiment idéal pour un marécage croate, associé à des ‘chaussettes-jusqu’en-dessous-de-la-cheville’ et des chaussures basses. Je lui explique que ce n’est pas pour rien que tout le monde porte de guetres et des bottines ici. Elle me demande, plein d’espoir, où elle peut en trouver mais ma réponse ‘au Décathlon à Bruxelles’ l’enchante moins.
Entretemps le spectacle continue. Une Jeep qui braque trop court en haut d enotre colline qui fait un flanc, embouteillage et treuillage dans le gadoue, de smoteurs qui rendent l’âme, des treuil qui rejoignent ces moteurs, la totale.
Axel passe pied au plancher, belle prises de vue. Les 2 Nico dans leur tondeuse à gazon font rougir pas mal d’équipages en 4x4 ‘normal’ et s’éclatent dans cet exercice. Un maltais copiloté par un russe (se comprennent pas du tout mais bon ce n’est pas important, tant qu’il y a à boire et qu’on rigole) fait le deuxième temps du prologue dans on def 90 quasi standard sur des petits pneus ridicules. Il a juste coupé la partie arrière de la carrosserie et remplacé par des tubes et ouvert « un peu » le turbo. Les équipages avec le gros budget ne rigolent pas quand ils voient son chrono. Les moins fortunés dont je suis aplaudissent.
Bref, prologue spectaculaire à souhait. En rentrant du prologue, premier repas offert pa r l’organisation. C’est bon, il y en a plus qu’assez pour deux fois plus de fous affamés et c’est bien servi. Poulet, viande, légumes frais... Pas mal du tout. Mais euh... il fait noir et Thierry n’est toujours pas là. Il y a des potes qui commencent à me narguer qu’il ne viendra pas mais quand le grand Troll dit qu’il vient, il vient . Tiens, le voilà d’ailleurs. Retrouvailles, rigolades, monter le camp et inspection du troll... il est sur ses pattes mais les ARB sont pas branchés, il n’y a pas de trip, pas de snorkel (ambétant ici), pas de phares longues portées pour le roadbook de nuit... la nuit sera longue. Soit, on a un truc qui ressemble de loin à un véhicule de trophy, le moral est au beau fixe et demain on roule.
Le Troll est d’ailleurs assez magnifique même si ce n’est qu’un Troll évidemment. Chassis long raccourci, empattement de 100 pouces ou environs, moteur 6 cilindres 4.2 turbo australien, pas d’intercooler, même pad de tunnel pour le radiateur (je crains le pire mais la bête ne chauffera jamais), ailes en polyester, les classiques Simex36 et on pont arrière avec un diff gros comme ça.
Scoop du jour, Axel a aussi cassé le JK dans le prologue. L’accélérateur, c’est du drive-by-wire et ce truc ne supporte pas trop l’eau. Il a bien un accélérateur de réserve mais plus loin que le premier marécage du lendemain il ne risque pas d’aller. Avec plus que 300 chevaux sous le capot il préfère ne pas rouler avec un système D genre cable et gaine de frein de vélo raffistolé donc il charge ses jouets, gare son (notre) MAN sur l’asphalte et dispâraît.
Nous ? Thierry monte les ARB, les essieux sont finis et on va dormir. Le reste c’est pour demain.

l'équipage et le samis qui ont un moteur 4.0HO à changer



voilàààà



en route vers le prolugue
les 2 gars sur le Mog sont Manu et Ben, avec qui j'ai fait équipe au Transilvania 2008, sont là comme assistance d'un autre pote





prologue Adventure class



prologue Trophy class

Jim, gagnant de l'édition précédente à l'oeuvre



Csaba, gagnant de 4 ou 5 Transilvania



trop vite...



le maltais avec ce qui reste du def 90 sur ses petits pneus



un pro avec son pro-to



comment sortir du marécage façon gaz à donf





Nati, au moins là elle a déroulé son pantalon...



le G des israelites



un KZ qui surchauffe...



le russe qui finira par gagner



Hendrik et Andries (ont fait 2ième l'an passé avec leur chassi troll, 13BT, caisse de Jeep) dan sleur nouveau jouet





Axel avec le JK





les Nico et leur tondeuse





le BJ-Mog-Corvette en rade après 2 bonnes minutes








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/1313Racing
BOSS
Treuil-Service.com
Treuil-Service.com
avatar

Nombre de messages : 28783
Age : 62
Localisation : Oise
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 20:27

ça ! ! ! C'est pas des bléreaux Twisted Evil

_________________
  www.treuil-service.com .Pour vendre sur Internet, y a pas de règles mais faut les connaitre ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.treuil-service.com En ligne
olive
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 6324
Age : 105
Localisation : dans la terre
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 20:35

trop trop trop trop ienb!!!! king cheers cheers cheers cheers


c cela qu'il faut study la-classe biere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quentoy
BarJot confirmé
BarJot confirmé
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 24
Localisation : ferques 62
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 20:42


trop fort cheers
sa donne envie Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BrunoM60
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 5822
Age : 47
Localisation : Oise
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 20:53

Super reportage
Super photos... ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
braco
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 825
Age : 53
Localisation : ste marie aux mines 68160
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 20:55

nickel les tofs et le reportage on en redemande
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebp9
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 3559
Age : 35
Localisation : d'in ch'nord!!!!
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 20:56

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a l'os
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 5903
Age : 37
Localisation : val d'oise (haravilliers)
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 21:02

c'est clair c super I love you I love you I love you

v'la le le prix et l'organisation affraid le budjet un truc de ouf Rolling Eyes Suspect

si je pouvait je l'ferait bounce

(j'ai envie de tout faire moi lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebp9
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 3559
Age : 35
Localisation : d'in ch'nord!!!!
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 21:13

a l'os a écrit:
c'est clair c super I love you I love you I love you

v'la le le prix et l'organisation affraid le budjet un truc de ouf Rolling Eyes Suspect

si je pouvait je l'ferait bounce

(j'ai envie de tout faire moi lol! )


Coupe toi les caveux, c'est pas cher tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a l'os
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 5903
Age : 37
Localisation : val d'oise (haravilliers)
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 21:29

c'est fait trou d'balle Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a l'os
Kangourou BarJot
Kangourou BarJot
avatar

Nombre de messages : 5903
Age : 37
Localisation : val d'oise (haravilliers)
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   Jeu 6 Sep - 21:29

et toi change de tete lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote   

Revenir en haut Aller en bas
 
Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Croatia Trophy 2012, parcours d'un copilote
» CROATIA TROPHY 2012
» trophy 2012
» Tourist Trophy 2012 : Voici la Mugen Shinden de John McGuinness
» 4L Trophy 2012...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BarJots4x4 :: Le coin des piplettes ! :: The BarJotS4x4 BAR-
Sauter vers: